2011-2012

En 2011/2012, une attention particulière a été portée aux évolutions de la gouvernance mondiale de l’environnement (Sommet de la Terre Rio+20, rôle des acteurs industriels, ethnographie des négociations globales, devenir des savoirs traditionnels suite au Protocole de Nagoya…), aux différents instruments de marché pour gouverner la biodiversité (droit de propriété intellectuels, paiement pour services environnementaux, économie verte, …), ou encore aux expressions localisées de cette gouvernance (articulation avec les savoirs locaux, mobilisation par les acteurs locaux de la diversité bio-culturelle).

Le programme 2011-2012 est accessible ici.

 

Laisser un commentaire

Savoirs, cultures et politiques de la biodiversité